17 janvier : commémoration du 60 ans de l’assassinat de Patrice Emery Lumumba

17 janvier : commémoration du 60 ans de l’assassinat de Patrice Emery Lumumba

Patrice Emery Lumumba, l’un des pères de l’indépendance de la République démocratique du Congo, vient de totaliser 60 ans depuis qu’il a été assassiné un certain 17 janvier 1961 à l’Elisabethville (Lubumbashi) avec ses deux compagnons, Maurice Mpolo et Joseph Okito.

Aux côtés de Joseph Kasavubu, Bolikango et autres, Patrice Emery Lumumba fait en effet parti de ces élites congolais de l’époque qui ne cessaient de demander l’indépendance immédiate du Congo au royaume colonisateur, la Belgique.

Lumumba à l’époque âgé seulement de 34 ans se fera encore plus remarquer lors de son discours virulent prononcé le 30 juin 1960 devant le roi des Belges, Baudouin ler. Dans son speech, Patrice Emery Lumumba a d’abord dénoncé les abus de la politique coloniale belge depuis 1885. Avant de Proclamer dans la foulée l’indépendance du Congo Belge.

Après l’indépendance, il sera le tout Premier premier ministre congolais durant environ deux mois avant que la crise ne s’installe entre lui et le président de la République de l’époque, Joseph Kasa-vubu.

Le processus de l’arrestation qui a conduit à sa mort a été très rapide. Il sera d’abord capturé sur la route de Stanleyville (Kisangani) avant que ses bourreaux ne l’emmènent de Moanda à Élisabethville.

A ce jour, sa famille biologique continue toujours à mener des démarches pour réclamer auprès du royaume belge, les restes de son corps se trouvant encore en Belgique. Une plaidoirie qui semble trouvé gain de cause puisse que Lumumba aura très bientôt son propre Mausolée au pays à en croire l’annonce du Président de la République dans son adresse sur l’état de la nation devant le congrès.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 16 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *