Le monde entier célèbre en cette journée du 1er décembre, la journée internationale de la lutte contre le syndrome d’immuno déficience acquise (SIDA). Ce, dans le but d’apporter un soutien aux personnes vivant avec cette maladie et celles touchées par le virus qui s’attaque aux lymphocytes CD4. Cette journée est également le moment de se souvenir de toutes les victimes du sida.

Cette année, la célébration de cette journée est particulièrement puisqu’elle se déroule sous la pandémie de la Covid 19. Le thème choisi pour la célébration de cette édition est « Solidarité mondiale et responsabilité partagée ».

Dans le monde chaque année, 1.000.000 personnes meurent à cause du VIH/Sida et selon les statistiques établis en 2017 environ 36.700.000 personnes sont porteuses de ce virus.

D’après une étude faite en 2016, le sida a contaminé 18 enfants toutes les heures et selon l’Unicef si la même tendance continue, ce sont 3,5 millions d’adolescents qui seront contaminés d’ici 2030.

Notez que, les premiers signes du SIDA qui est un ensemble de symptômes consécutifs à la destruction des cellules du système immunitaire par le virus de l’immunodéficience humaine, s’étaient observé vers la fin des années 1970. Et actuellement aucun vaccin pouvant complètement éradiquer ce virus dans le corps de l’homme a été mis en place.

Mechack Wabeno
 

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *