29è journée déontologique de Kinshasa : le docteur Elvis Bula appelle les médecins au respect du code de déontologie

29è journée déontologique de Kinshasa : le docteur Elvis Bula appelle les médecins au respect du code de déontologie

L’amphithéâtre AGORA de l’université technologique bel campus dans la commune de limete était le cadre choisi pour abriter les activités de la 29ieme Journée Déontologique de Kinshasa placée sous le thème de « l’ordre des médecins face aux défis de l’observance des règles éthiques et déontologiques dans la pratique médicale », le samedi 04 septembre 2021, lesquelles été rehaussées de la présence, de la représentante du ministre par provincial de la santé, des professeurs, des médecins et plusieurs autres personnalités.

C’est la représentante du ministre de la santé provincial qui a ainsi ouvert ses activités.

Docteur Elvis Bula Badi, président du conseil urbain de l’ordre de médecin (CUOM) de la ville province de Kinshasa a, dans son discours inaugural signifié aux participants que cette journée se voulait un moment de partage, de réflexion et remettre en question du secteur et de la corporation des médecins œuvrant à Kinshasa.

Il a par la même occasion, appelé à la conscience de tous ses collègues médecins afin de faire preuve de prudence, de discipline et du respect du code de déontologie qui régit la profession, car selon lui, il contribue à l’édification de la noblesse, de prestige et de la responsabilité de l’ordre des médecins.

Par ailleurs, Docteur Elvis Bula, a invité ses collègues médecins prestant dans différentes formations hospitalières de la ville de Kinshasa à exercer leur métier tout en observant et en respectant les règles de déontologie régissant leur profession.

Au cours de cette journée, plusieurs sous- thèmes ont été abordés, à savoir ”la gestion des conflits liés à l’éthique et au code de déontologie médicale” développé par Dr. Kabamba mbwembwe, président honoraire du CUOM, dans ses explications, il précisé que la pratique médicale dans toute sa diversité est sans cesse exposée à des situations dans lesquelles l’intérêt personnel et celui d’un patient entrent en conflit.

Compte tenu du pouvoir des médecins sur la vie ou la mort des malades, Dr kabamba recommande aux médecins la strict observance des règles d’éthique et de déontologie du métier. Il a en outre, préconisé les méthodes à appliquer pour contenir ces problèmes.

Abordant la question sur la problématique de la confraternité des médecins sur les réseaux, Docteur Nsadi Fwene, président en exercice du conseil national de l’ordre des médecins ( CNOM ) a, cependant denoncé les dérapages des normes observés sur les réseaux sociaux, qui selon lui, offrent la liberté à tous le monde. Par ailleurs, il veut renforcer la police pour éviter les désordres, et il propose les nouvelles législations.

Signalons qu’il y a eu aucours de cette 29ieme journée déontologique des médecins de kinshasa, des communications libres, ainsi que des séries de question-reponse.

Joël Kembongo

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 42 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *