Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) était ce vendredi 12 février devant les journalistes pour établir un rapport baromètre de la gouvernance du président Félix Tshisekedi pour la deuxième année de son mandature.

Ce rapport de la Lucha appelé “Fatshimetrie”, a notamment pour but de veiller sur les actions du chef de l’État congolais par rapport au vécu des citoyens congolais mais aussi ses différentes promesses faites depuis son ascension à la magistrature suprême.

Alors qu’il a dressé un tableau sombre de deux ans de la présidence de Félix Tshisekedi, durant ce point de presse, le mouvement citoyen Lucha a tout de même formulé plusieurs recommandations à l’endroit du premier citoyen congolais. Parmi ces recommandations l’on peut noter celle axée sur la réduction de la taille de son prochain gouvernement afin d’éviter une équipe budgétivore, mais aussi respecter les lois du pays en matière de finances publiques.

Autres recommandations formulées au chef de l’État par la Lucha dans son rapport :

✓ Respecter la constitution dans le combat d’émancipation contre Kabila à travers la mise en place de l’union sacrée.
✓ Veiller au respect des droits de tous les citoyens, aux libertés individuelles et collectives.
✓ Initier des réformes institutionnelles et électorales importantes issues d’un large consensus afin d’éviter au pays un cycle sans fin de hold-up électoral, source des institutions fragiles qui peinent à gouverner le pays avec légitimité.
✓ Veiller à la désignation rapide et dépolitisée des animateurs de la commission électorale nationale indépendante et amorcer l’épargne d’un fonds pour la tenue des élections dans le délai de 2023.
✓ Intensifier les efforts pour combattre l’insécurité sur toute l’étendue du territoire national en particulier dans les territoires affectés par les conflits en amorçant une lutte efficace contre l’impunité dont jouissent les chefs des groupes armés.
✓ Rendre plus efficiente et effective, la politique de gratuité de l’enseignement de base.
✓ Profiter de la présidence de l’Union Africaine pour pousser les pays voisins à mettre fin aux incursions récurrentes de leurs armés afin de mettre fin aux conflits à l’Est du pays.

Pour le mouvement citoyen lutte pour le changement, bien que le Président de la République Félix Tshisekedi avait montré des indices prometteurs lors de sa première année, ce dernier a reculé de plusieurs pas surtout par rapport à la situation des droits humains. De l’autre côté, la situation sécuritaire ne cesse de se dégrader avec un nombre record des morts enregistrés notamment à Béni. Ainsi pour la Lucha, deux ans du mandat du 5e président congolais reste un ÉCHEC.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *