La ville de Kinshasa compte depuis peu 7 personnes atteintes de la pandémie du coronavirus d’après les affirmations de l’INRB. Une situation qui cause déjà une psychose dans les chefs de certains kinois.

Pour y remédier, le député national, Ados Ndombasi, propose quelques mesures idoines au gouvernement congolais pour freiner la propagation de cette maladie qui est déjà sur son territoire car selon lui, ” le système sanitaire de notre pays n’a pas la capacité de faire face à ce virus”.

Une thèse qu’il tire d’un avis du docteur Jean-Jacques Muyembe de l’INRB sur le coronavirus disant ” le taux de mortalité que pourrait induire le coronavirus atteindrait facilement les 10%. Des millions de congolais risquent de périr du Covid-19″.

Face à cette menace sérieuse, Ados Ndombasi propose quelques recommandations:

-il faut fermer nos frontières aux compagnies aériennes qui proviennent des pays à risque.

-interdire tout rassemblement de plus de 5 personnes.

-fermer momentanément toutes les églises, paroisses, universités, écoles, bars, restaurants, nganda et boîtes de nuit.

-le gouvernement doit envisager la construction en urgence des puits à forage dans les lieux à pénurie d’eau.

-suivre les recommandations de l’OMS: se laver les mains régulièrement; éviter de toucher son visage et tousser en plaçant son coude sur son visage.

Pour cette épidémie qui se transmet par un contact, le député Ados Ndombasi pense que l’urgence est nécessaire car la vie des congolais en dépend.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *