Âme de Kinshasa
Interkinois

AFDC-A : Bahati dénonce la dictature et la pensée unique au sein du FCC

24 heures la suspension de Bahati Lukwebo du FCC pour manque de loyauté envers son autorité morale, la conférence des présidents des partis et personnalités politiques de l’AFDC réunie ce mercredi 10 juillet à l’hôtel Meriba à Kinshasa, a dans une déclaration fustigé la mauvaise gestion au sein du FCC, caractérisée par le climat de haine, d’animosité et des règlements de compte.

Dans cette même déclaration signée par Remy Musungayi, rapporteur de ce regroupement politique, l’AFDC-A réitéré sa confiance en son autorité morale Bahati Lukwebo, tout en décriant les tentatives de débauchage au sein du regroupement.

« La conférence des présidents des partis et personnalités politiques demeure le seul organe compétent habilité à engager l’AFDC-A et ce, par la personne de son Président et Autorité Morale, l’Honorable Sénateur Bahati Lukwebo. En conséquence, elle fait observer que la déclaration faite en date du 05 juillet par un groupuscule d’élus et de non élus de notre regroupement, ne peut engager l’AFDC », peut-on lire dans cette déclaration.

Au cours de cette conférence, les cadres de l’AFDC ont fait savoir que leur regroupement reste un et indivisible, mais aussi ont invité le groupe parlementaire AFDC-A à restructurer son bureau.

Par ailleurs, tout en prenant acte de la suspension de Bahati Lukwebo du FCC, la conférence des présidents des partis et personnalités politiques de l’AFDC-A a confirmé la candidature de leur autorité morale au perchoir du Sénat.

Dieumerci Kalewu

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *