La sentence quant à l’affaire de détournement de fonds alloués pour l’exécution des travaux du programme d’urgence des 100 jours impliquant le Directeur de Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe, sera connue le 20 juin.

Débuté en mai, le procès 100 jours tend d’ores et déjà vers sa fin. Après la plaidoirie de différentes parties du procès, le Tribunal de Grand Instance de Kinshasa/Gombe a fixé la date du jugement le 20 juin prochain. Au cours de la plaidoirie, la partie demanderesse a laissé entendre qu’il y a des actes de détournement indiscutables. Pour la partie défenderesse, le collectif d’avocats n’a cessé de clamer l’innocence de leur client.

Par ailleurs, le ministère public a requis 20 ans de travaux forcés pour Vital Kamerhe et Sammhi Jammal.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *