Le Tribunal de Grand Instance de Kinshasa/Gombe a condamné le Directeur de Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe, ce samedi 20 juin, à 20 ans de travaux forcés pour détournement de fonds alloués pour le programme d’urgence de 100 jours.

En effet, Vital Kamerhe et Samih Jammal sont condamnés pour « corruption aggravé » à 15 ans et un million de dommages et intérêts

Outre cette sentence, Vital Kamerhe est interdit de voter et d’assumer une fonction électorale pendant une période de 10 ans. De son côté, le patron de la société Samibo, Sammhi Jammal a aussi, écopé de 20 ans de travaux forcés pour corruption et détournement de fonds.

Vital Kamerhe et Jammal étaient placés en détention à la maison carcérale de Makala, il y a plus d’un mois.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *