Le Procureur général près la Cour constitutionnelle n’a pas reçu le feu vert du sénat pour entamer les poursuites judiciaires contre le sénateur Augustin Matata Ponyo sur un prétendu détournement fonds alloués au projet du parc-agro industriel de Bukanga Lonzo.

En effet, lors d’une séance plénière ténue à huis clos ce vendredi 14 mai 2021 à la chambre haute du parlement, les sénateurs congolais n’ont pas autorisés à ce que les immunités parlementaires de leur collègue Augustin Matata Ponyo soit levées pour permettre la justice congolaise de poursuivre ce dernier.

Les sénateurs poussent comme raison, la cour constitutionnelle n’a pas qualité pour juger Matata Ponyo dans cette affaire, le dossier du premier ministre honoraire devrait plutôt être orienté vers la cour de cassation.

Rappelons-le tout de même que, cette demande de la levée des immunités tire son origine dans un rapport accablant de l’inspection générale des finances IGF qui désigne le sénateur Augustin Matata Ponyo comme étant l’auteur « Intellectuel », du débâcle du projet du parc-agro industriel de Bukanga Lonzo.

Et malgré ces accusations, l’homme à la cravate rouge a toujours décrié son innocence en parlant d’une justice congolaise instrumentalement politisée.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *