Le premier ministre honoraire Augustin Matata Ponyo

Après plusieurs bourdonnements et la publication du récent rapport de l’IGF sur un prétendu détournement des fonds alloués au projet du Parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo, la justice congolaise décide finalement de se saisir de ce dossier brûlant pour sanctionner les coupables.

En effet, d’après nos sources, une instruction judiciaire a été ouverte par la justice congolaise à l’encontre du sénateur Augustin Matata Ponyo qui est désigné par l’IGF dans son rapport accablant comme étant « l’auteur intellectuel » du débâcle de ce projet Agro-industriel qui a coûtait plusieurs millions à la république.

Et pour ce faire, le parquet général près la cour de cassation a par une correspondance datant du jeudi 06 mai, sollicité au sénat la levée des immunités du sénateur Matata Ponyo renseigne la même source.

Comme dans le dernier rapport accablant de l’inspection générale des finances, l’ancien premier ministre congolais sous le régime Kabila, est reproché du détournement de plusieurs millions de dollars américains destinés à la réussite du projet du parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo dans ce sens qu’il avait au moment des faits, autorisé des paiements pour lesquels les marchandises n’ont jamais été livrées.

En dehors de la celà, l’homme à la cravate rouge aurait aussi en violation des règles de passation des marchés accordé à la société Africom unilatéralement le marché de Bukanga Lonzo.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *