Initialement prévu pour ce vendredi 12 juin, l’élection conduisant à la désignation du remplaçant de Jean Marc Kabund au poste de premier vice président de l’Assemblée nationale depuis la destitution de ce dernier n’aura pas lieu avant le feu vert de la cour constitutionnelle qui va statuer sous peu sur cette affaire.

En effet, dans sa décision rendue mercredi 10 juin dans la soirée, le conseil d’État a ordonné la suspension pour un temps de l’échéance électorale qui allait avoir lieu le 12 juin prochain en attendant l’arrêté de la cour constitutionnelle que Jean Marc Kabund avait également saisi dans le but d’obtenir l’annulation de la décision qui avait conduit à sa destitution.

Signalons que, pendant que Jean Marc est entrain de mener ses actions à la Justice, Patricia Nseya l’unique candidate présenté par l’UDPS pour l’élection au poste du premier vice président de l’Assemblée nationale avait bel bien débuté depuis le mercredi 10 juin sa campagne électorale.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *