Le premier ministre honoraire de la RDC a, au cours d’un point de presse qu’il a tenu mardi 13 octobre à Kinshasa, donné sa position sur ce dossier qui depuis peu réchauffe les esprits des Congolais. Pour Adolphe muzito, le décret ayant érigé Minembwe en commune rurale est un faux et est illégal comme pour dire que Minembwe n’existe pas juridiquement.

Pour le leader du nouvel élan qui a retracé la chronologie de tous les décrets portant création des villes et communes rurales dès son époque en passant par Matata Ponyo jusqu’à Bruno Tshibala, l’érection de Minembwe est illégal dans ce sens qu’il n’avait pas obtenu l’aval des communautés locales dont l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu.

“L’érection de Minembwe en commune rurale sans avis conforme des représentants locaux est l’expression de l’attitude néo colonialisme, nous confisquons les terres des communautés locales et nous le cédons à qui nous voulons” a dit à Interkinois Adolphe Muzito.

Selon lui, Minembwe est un arbre qui cache la forêt. Le décret portant son érection doit être retiré car il viole les dispositions del’article 45 de la loi organique. Adophe muzito demande plutôt que le décret qu’il avait pris avant ses deux successeurs soit réactivé.

“Ce décret doit être purement et seulement rapporté par parallélisme de forme et de compétence, il ne devrait pas être abrogé au risque d’un vide juridique” a-t-il ajouté.

Noter que, la coalition Lamuka prévoit sortir dans la rue ce mardi pour dire non à l’érection de Minembwe en commune rurale.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *