Accusé par Mamie Tshibola pour viol, escroquerie et menace de mort, l’évêque Pascal Mukuna est placé sous mandat d’arrêt provisoire et passera sa première nuit à la maison carcérale de Makala.

La décision des juges est tombée à l’issue d’une audition qui aura duré des heures, suivie d’une confrontation avec la plaignante.
La nouvelle est confirmée par Maître Jean-Claude Katende, vice-président de l’Eveil patriotique dont Mukuna est président.

Pour rappel, une vidéo hostile avait été publiée sur les réseaux sociaux affichant l’évêque Mukuna, pasteur principal des Assemblées chrétiennes de Kinshasa(ACK) dans une partie de jambes en l’air avec la plaignante Mamie Tshibola.

Jacqueline Kamate

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *