Dans une déclaration faite ce jeudi 10 avril, les députés nationaux de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), sont montés au créneau pour s’insurger contre la détention de leur président, Vital Kamerhe en exigeant sa libération immédiate sans condition.

Les élus de l’UNC ont à travers cette sortie médiatique rappelé que Vital Kamerhe est mis en détention pour une confrontation et qu’il jouit de la présomption d’innocence. Ils ont appelé les militants de cette formation politique à la mobilisation ainsi qu’à la vigilance avant l’annonce de la décision du bureau politique de ce parti cher au Directeur de Cabinet du Chef de l’État. Par ailleurs, un dispositif sécuritaire a été placé devant le siège de l’UNC situé sur l’avenue Enseignement dans la commune de Kasa-Vubu.

Il sied de signaler que Vital Kamerhe a été placé en détention provisoire dans la maison carcérale de Makala après son audition pendant plus que 6 heures au parquet de Kinshasa/Matete où il était convoqué pour une communication sur l’affaire quant aux travaux du programme d’urgence de 100 jours lancé par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi en mars de l’année passée.

Ci-dessous, la déclaration :

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *