Le directeur de cabinet du Chef de l’État et président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe sera maintenu dans la maison carcérale de Makala pour une durée de 15 jours. Le tribunal de Paix de Kinshasa/Matete a rejeté, ce samedi 11 avril, sa demande de remise en liberté provisoire.

Bien que jouissant de la présomption d’innocence, Vital Kamerhe devrait encore attendre pour quitter Makala. Le Tripaix de Kinshasa/Matete n’a pas répondu favorablement à la requête introduite par le collège des avocats du Dircab le vendredi 09 avril dernier. Ces avocats avaient laissé entendre que “la fuite de Vital Kamerhe n’est pas à craindre, il a une résidence bien connue à Kinshasa, et aussi jusque-là, il n’y a pas d’indices sérieux de culpabilité sur lui”.

Audité le mercredi 08 avril dernier par la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete sur la gestion de fonds alloués au programme d’urgence de 100 jours, Vital Kamereh a d’ores-et-déjà passé 48 heures à Makala.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *