Le regard de plus d’un est fixé, ce lundi 11 mai vers la maison carcérale de Makala quant à la comparution du directeur de Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe sur l’affaire de détournement des fonds alloués pour le programme d’urgence des 100 premiers jours du Président de la République, Félix Tshisekedi.

Si d’un côté une frange de la population accorde une attention particulière à cette comparution, de l’autre, la famille politique de Vital Kamerhe, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) s’avère être sereine et ne cesse de clamer haut et fort l’innocence de leur leader.

Devant les juges, Vital Kamerhe doit expliquer les faits mis à sa charge. Selon les sources juridiques, le Dircab doit fournir des explications sur l’utilisation de plus de 400 millions de dollars américains débloqués pour l’exécution des travaux d’infrastructures dont la passation des marchés de gré à gré attribués à la société Samibo du Libanais Samih Jammal pour la construction de 1.500 maisons de logements sociaux ou préfabriqués.

À en croire Scooprdc.net, Samih Jammal avait perçu un compte de 17 millions USD à la signature de ce contrat. La même source a renseigné qu’en tout et pour tout dans ce premier contrat, l’homme d’affaires libanais a touché 66,7 millions USD.

Par ailleurs, Vital Kamerhe va comparaître avec ses coaccusés dans une audience en chambre foraine. Il s’agit notamment du patron de deux sociétés commerciales, le Libanais Jammal Samih et le Chargé du service Import-export de la présidence de la République, Jeannot Muhima. Après avoir alimenté le débat au sein de l’opinion nationale, l’heure de la vérité a sonné pour le dénommé “faiseur de Rois”.

Pour rappel, Vital Kamerhe a été placé en détention provisoire dans le Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa (CPRK) depuis plus de 4 semaines d’ores et déjà après son audition au parquet de Kinshasa/Matete bien que jouissant de la présomption d’innocence.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *