“Le malheur des uns fait le bonheur des autres”, cet adage français résume la situation que vit actuellement le président de la Fédération congolaise de football association Fecofa, Constant Omari Selemani qui vient, suite à la suspension du président de la confédération africaine de football Ahmad Ahmad de prendre provisoirement la tête de cette instance du football.

En effet, Constant Omari a accédé à ce poste grâce à ses fonctions qu’il assume comme 1er vice président de la Confédération africaine de football et conformément aux dispositions de l’article 24 paragraphe 8 des statuts qui régissent la CAF, qui stipulent que, en cas d’absence du président ou de son incapacité temporaire à assumer sa fonction, il est remplacé par le 1er vice-président.

Signalons que, le malgache Ahmad Ahmad qui est en tête de la CAF depuis 2017 a été suspendu pour 5ans par le comité d’éthique de cette instance pour détournement des fonds. L’homme âgé seulement de 60 ans est aussi sommé de payer une amende de 185 000 euros, d’ailleurs ces mêmes accusations avaient conduit la justice française à le placer en garde à vue.

Suite à cette suspension, Constant Omari Selemani assumera l’intérim dans ce poste du président jusqu’en mars 2021, la date prévue pour l’organisation de l’élection du nouveau président de la CAF.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *