Afrique/Mali : la Junte militaire reprend les leviers du pouvoir !

Le colonel Assimi Goïta, Chef de la junte militaire

Neuf mois après leur dernier coup d’État opéré contre le pouvoir d’Ibrahim Boubacar Keita, la junte militaire avec sa tête Assimi Goïta a de nouveau repris les leviers du pouvoir au Mali après avoir écarté sans aisément le président la transition Bah Ndaw et son Premier ministre Moctar Ouane.

En effet, dans un message lu à la télévision publique malienne, le chef de la junte militaire reproche à ces deux personnalités d’avoir posé un acte qui témoigne selon lui, « d’une intention avérée de sabotage de la transition » dans ce sens que, le président Bah Ndaw et son Premier ministre ont eu à remanier un nouveau gouvernement sans pourtant le consulter au préalable.

Suite à cette démarche visiblement non apprécié le colonel Assimi Goïta et son entourage, l’actuel homme fort du Mali s’est vu d’après lui, dans l’obligation d’agir et de placer hors leurs prérogatives, le président de la transition, son Premier ministre ainsi que toutes personnes impliquées dans ce dossier.

Comme celà fut le cas pour Ibrahim Boubacar Keita, cette fois-ci Baw Ndao, Moctar Ouane ainsi que d’autres collaborateurs ont été interpellés le lundi 24 mai 2021 par les militaires puis conduit de force au camp de Kati, haut lieu de l’appareil de Défense à quelques kilomètres de Bamako.

Après avoir installé le comité pour diriger la période de la transition, le Junte militaire auteur du dernier pucth avait promis de céder le pouvoir aux civils à l’issue de la transition qui devrait sans doute durée 18 mois.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 10 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *