Agression Rwandaise en RDC : Kinshasa maintient l’escalade verbale face à Kigali

Agression Rwandaise en RDC : Kinshasa maintient l’escalade verbale face à Kigali

Le président de la république Démocratique du Congo, Felix Antoine Tshisekedi a en sa qualité de commandant suprême des forces armés et de la police nationale, présidé mercredi 15 Juin 2022 une un conseil spécial de défense face à la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie EST du pays.

Elargie aux présidents de l’assemblée nationale et du sénat, le conseil s’est appesanti sur l’agression Rwandaise qui sévit, en ce moment, dans plusieurs localités de l’Est du pays notamment à Bunagana. Plusieurs mesures en sont ressorties :

  • Exigence faite au Rwanda de procéder au retrait de ses troupes sur le sol congolais
  • La demande formulée au gouvernement de la RDC de suspendre tous les protocoles d’accords, accords et conventions conclus avec Kigali

Le conseil a tout de même salué les efforts de paix et de médiation engagés par le président Angolais, Joao Lorenço dans le cadre de la conférence internationale sur la région des grands lacs et du président Kenyan Uhuru Kenyatta dans le cadre de la communauté d’Afrique de l’Est.

Tout en saluant la forte mobilisation patriotique de la population derrière les fardc, la a chargé le vice premier ministre, ministre de l’intérieur, décentralisation et affaire coutumière a mettre tout en œuvre pour éviter la stigmatisation et la chasse à l’homme.

Patrick Lumbala

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.