“…grand-frère Jean-Pierre au secours! Aidez-moi, Je suis un ami à l’un de tes jeunes frères, je suis ici hospitalisé suite à une infection à coronavirus depuis 12j, On ne nous sert ni à manger ni à boire. Aidez-moi je risque de mourir ici…”

“…Hon.,Je suis médecin dans l’équipe de gestion de la pandémie. Nous travaillons dans des conditions effroyables…pas de communication, pas d’ordinateurs, on se débrouille pour trouver du carburant , nos primes ne sont pas payés depuis janvier 2020…Aidez-nous!”

Ces déclarations parmi des nombreuses que j’ai recueillies le 31 03 20 m’ont plongé, je dois l’avouer, dans un double sentiment: tristesse et révolte.

Monsieur le Ministre, on peut faire mieux! Malgré la faiblesse de nos moyens, on peut quand même faire mieux.
Au moment où chaque pays est entrain de déployer toutes ses énergies afin de venir à bout de cette crise sanitaire inédite avec en première ligne le Ministre de la santé, j’ai l’impression que dans notre pays, en dépit de tout ce qui a été pris comme mesures, vous n’êtes pas au front Monsieur le Ministre!
Ou alors vous êtes partout, sauf là où vous devriez être !
Vous devriez être sur le terrain, dans les hôpitaux, cliniques et autres centres de santé pour palper du doigt les réalités et les dispositifs d’accueil des patients et les montrer aux congolais.

Vous devriez être aux côtés des soignants, en combinaison pourquoi pas, pour évaluer les contraintes et défis à relever ensemble.

Vous devriez rendre visite aux malades en tant que commandant médical en chef pour les rassurer et rassurer la nation…
Vous devriez être au rendez-vous de la communication avec des points de presse quotidiens, le comité Muyembe à vos côtés, afin de fixer l’opinion quant à l’évolution de la riposte.

Que des rendez-vous manqués, Monsieur le Ministre, qui vous placent sur banc des accusés. Parce que cela s’apparente à de la négligence !

Conformément aux dispositions de l’article 93 de la constitution, vous êtes le seul responsable de votre département. Et pendant cette crise sanitaire épouvantable , c’est vous qui devriez incarner, en première ligne, la puissance de l’action gouvernementale. Votre visage et votre voix devraient, en principe, être connus de tous les congolais.
C’est dommage !

Le Président de la République a montré la voie à suivre en prenant des mesures courageuses et salutaires pour notre pays , le Premier Ministre a fait suivre certaines options pragmatiques et appréciables mais il manque au pays une certaine flamme qui ne peut être portée que par le Ministre ayant la santé dans ces attributions.

Alors Ressaisissez-vous Monsieur le Ministre , il n’est pas encore trop tard.

Réquisitionnez certains hôpitaux.(le cinquantenaire p.ex)
Descendez régulièrement sur terrain.

Occupez vous des malades avec un suivi millimétré , ils sont vulnérables et en quarantaine.

Occupez vous des soignants, nos héros qui, au péril de leurs vies, se battent au front pour sauver la nation.(transport, primes,masques, gants, combinaisons,désinfectants…)

Occupez vous des proches des personnes infectées, usez de la force s’il le faut pour qu’ils soient soumis à des dépistages systématiques et à un régime de surveillance sans faille. Ils sont actuellement source de la propagation du virus qui circule avec grande vitesse.
Renforcer la vulgarisation des gestes barrières au près de la population.

Et enfin, communiquer, communiquer et communiquer encore afin de barrer la route au doute et à la désinformation.

Plus qu’à une simple pandémie, nous faisons face à catastrophe humanitaire immonde qui est entrain de mettre à genoux la civilisation humaine toute entière.
Agissons pendant qu’il est encore temps. Pas en imitant forcément les autres, mais en prenant des mesures adaptées à notre contexte socio-économique, dans la prudence et courage à la fois.
Prudence, parce que l’ennemi est féroce et imprévisible !
Et Courage, parce qu’en dépit de tout, la vie doit continuer, les institutions doivent fonctionner, moyennant certaines mesures de précaution, et la République doit demeurer debout!


Puisse Dieu protéger notre Nation.


Jean-Pierre Lihau, Député national, Élu de Bumba.

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *