Le député national du MLC Jean Jacques Mamba a été arrêté à son domicile depuis la matinée de ce samedi 23 mai de manière brutale par des policiers d’après les témoins de cet événement puis transféré au parquet.

En réaction, le bureau de l’Assemblée nationale exige aux services qui ont arrêté ce député national de le relâcher car Jean Jacques Mamba est couvert par des immunités parlementaires et il ne peut être arrêté sans l’autorisation de l’Assemblée nationale selon l’article 101 de cet organe délibérant.

“Le député national Jean Jacques mamba est protégé par des immunités parlementaires, nous exigeons que les services qui l’ont arrêté de manière irrégulière puissent le relâcher. Je ne pense qu’on puisse faire taire le député par la voie de la justice” a dit sur Top Congo FM Célestin Musawu, Rapporteur de l’Assemblée nationale.

Selon plusieurs sources, cet élu a été arrêté sous un mandat d’amener signé par le procureur général Victor Mumba pour usage de faux.

Rappelons que Jean Jacques Mamba est l’auteur d’une pétition qui visait la destitution de Jean Marc Kabund de son poste du 1er Vice président de la chambre basse du parlement.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *