Plusieurs messages de condoléances et de Compassion à l’endroit des familles des élèves finalistes du Primaire tués recement à Masisi dans le Nord-Kivu pendant le Tenafep ne cessent de tomber.

Après le message de condoléances du ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, Willy Bakonga, la présidente de la chambre basse du parlement a qualifié ces actes d’ignoble et a, par la même occasion, demandé au gouvernement de renforcer la sécurité dans les zones à conflits en RDC, question de permettre non seulement aux élèves du primaire mais aussi du secondaire de passer dans la quiétude leurs épreuves de fin de cycle.

Je présente mes condoléances aux familles endeuillées et appelle le Gouvernement à tout mettre en oeuvre pour protéger tous les enfants, en particulier les élèves en terminale primaire et secondaire dans les zones d’insécurité et à traduire en justice les auteurs de ces actes ignobles!“, peut-on lire sur le compte Facebook de Jeanine Mabunda.

Le bilan de l’assassinat de ces élèves à Masisi dans la province du Nord-Kivu est estimé entre 2 et 5 morts.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *