Les députés nationaux issus du Front commun pour le Congo FCC ont décidé de claquer la porte à la plénière de ce vendredi 22 janvier à l’assemblée nationale.

Ce boycott se justifie par le fait que les membres du bureau d’âges de la chambre basse du parlement n’ont pas accordé la parole au député du FCC Joseph Kokonyangi. Un acte que ces élus nationaux issus de la famille politique du sénateur Joseph Kabila qualifient de “dictature” mais aussi de violation du règlement intérieur de la chambre des députés.

Ainsi, pour montrer leur mécontentement, ces députés nationaux ont décidé de ne plus participer aux séances plénières à l’assemblée nationale jusqu’à ce que leurs revendications seront prises en compte.

Pour rappel, le député du FCC Joseph Kokonyangi avait initié 3 pétitions contre le bureau d’âges actuellement dirigé par Christophe Mboso N’kodia, pour reprocher à ce bureau la mégestion des finances de la chambre basse du parlement.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *