La motion de censure visant à obtenir la démission du chef du gouvernement congolais Sylvestre Ilunga Ilumkamba a été bel et bien déposée ce vendredi 22 janvier à l’assemblée nationale.

Selon un élu national faisant partie des signataires, au moins 301 signatures ont été récoltées pour cette motion de censure.

Dans leurs démarches, ces députés nationaux dont la plupart sont principalement issus de l’Union sacrée de la nation reprochent au premier ministre de n’avoir pas réussi à mettre en application son propre programme gouvernemental et d’avoir fait montre d’une incompétence notoire dans la conduite de la politique de la Nation.

Attendant l’examen de cette motion à la chambre basse du parlement, les jours du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilumkamba nommé à la date du 20 mai 2019 sont comptés à la primature.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *