Attaque des ADF à Kampala : La police ougandaise affirme avoir neutralisé cinq suspects

Attaque des ADF à Kampala : La police ougandaise affirme avoir neutralisé cinq suspects

Dans la traque depuis quelques jours des auteurs du double attentat qui a eu lieu le mardi 16 novembre dernier dans capitale de l’Ouganda Kampala, la police ougandaise a par le biais de son porte-parole le jeudi 18 novembre annoncé avoir tué 5 personnes suspectes pendant les opérations menées par ces agents.

D’après l’AFP qui a révélé cette nouvelle, la police ougandaise a d’abord tuée quatre présumés des ADF lors d’une fusillade à Ntoroko, contrée située dans l’ouest du pays et un cinquième suspect été abattu en périphérie de Kampala au moment où il tentait d’échapper à son arrestation.

Outre les suspects abattus, notre source révèle que la police locale a aussi arrêtée 21 personnes au cours de cette même opération.

Bien que revendiquée par l’État islamique, cette attaque terroriste qui a avait fait 4 morts et une trentaine des blessés à Kampala est attribuée au groupe rebelle ADF, Forces démocratiques alliées, une rébellion née en Ouganda, active depuis depuis plus de deux décennies dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

Rappelons que, le mardi dernier une double attaque à la bombe menée par des kamikazes, dont l’une devant le commissariat central de la capitale, avait fait 4 morts et plusieurs blessés.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 29 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *