Le virus chinois Coronavirus n’a pas atteint la République démocratique du Congo, confirmation faite par Jean Jacques Muyembe, médecin congolais spécialiste en maladies virales et coordonnateur de la riposte contre Ebola, après son tête-à-tête ce samedi 01 février avec le premier ministre, Sylvestre Ilunga.

Mais cela, n’empêche pas la RDC de se préparer à faire face à l’épidémie de Coronavirus qui ne cesse de faire des ravages en Chine et dans le monde.

« J’ai dit au premier ministre que dès le 4 février, il y a un expert de l’INRB qui va se rendre à Dakar pour une formation spéciale organisée par l’OMS et Africa CDC (une structure de l’Union africaine) pour le diagnostic. Il va revenir vers le 7 ; 8 ou le 9 avec les réactifs, et à partir du 9 février, l’INRB sera déjà en mesure, capable de confirmer une épidémie de maladie à Coronavirus », a indiqué le docteur Jean Jacques Muyembe.

Et d’ajouter, « (…) le ministre de la santé a tenu déjà trois réunions su ce problème, et nous avons eu le plan qui montre que si tout est mis en place, il y aura une détection rapide du virus et une riposte rapide pour éviter que la flambée de cette épidémie se transforme en épidémie mortelle dans notre pays. Il faut absolument mettre en place des moyens pour détecter et confirmer les cas ».

Entre-temps, le gouvernement congolais a mis en place un plan provisoire de riposte, dans lequel il garantit des moyens et décide du renforcement de système de surveillance notamment aux postes frontières.

Floriette Nyogbia

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *