Pour la première fois depuis qu’il n’est plus président de la République Démocratique du Congo, le sénateur à vie Joseph Kabila Kabange s’est présenté au sénat le mardi 15 septembre à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire de septembre.

À son arrivée à l’hémicycle, l’homme qui a passé 18 ans à la tête du pays s’est vu ovationné par certains sénateurs dont pour la plupart les membres de sa famille politique, le Fronc Commun pour le Congo, FCC en sigle.

L’on pouvait apercevoir le sénateur Joseph Kabila au côté de Jeanine Mabunda, présidente de l’assemblée nationale ou encore Alexis Thambwe, président du sénat, mais aussi le premier ministre congolais Sylvestre Ilunga.

Une sortie en public qualifiée par certains observateurs d’une communication stratégique, qui n’a pas manqué de faire réagir quelques sénateurs, même ceux dont les relations sont aujourd’hui assez tendues, à titre illustratif le sénateur Bahati Lukwebo autorité morale du regroupement politique AFDC/A.

” La présence du sénateur à vie est très appréciée par nous tous du fait que,nous allons bénéficier de son expérience, il a eu à gérer le pays pendant plusieurs années, il connaît beaucoup des choses” a-t-il déclaré.

Avant de poursuivre dans la foulée : ” il faut considérervque c’est une activité et sa présence est tout à fait normal en tant que sénateur, raison pour laquelle nous lui souhaitons la bienvenue”.

Signalons que cette rentrée parlementaire de septembre sera essentiellement budgétaire ne durera que 3 mois (Septembre-Décembre). Durant cette période, ces élus vont procéder à l’examen de la loi des finances exercice 2020 qui venait de subir des effets néfastes à cause de la covid 19.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *