Après la baisse vertigineuse du taux d’échange observée dans le marché la journée du dimanche 02 août, le directeur général de la Banque Centrale du Congo (BCC), Jean-Louis Kayembe a, au cours d’une sortie médiatique laissé entendre que cette baisse du dollar américain est la résultante des effets “de la loi de l’offre et de la demande” révélant que cette appréciation de la monnaie est normale au regard de toutes les mesures prises.

« C’est la loi de l’offre et de la demande qui produit les effets. Il y a moins de francs congolais et le niveau de l’offre de la devise commence à augmenter », a-t-il fait remarquer sur les ondes de TOP CONGO FM tout en déplorant la spéculation des cambistes. Et à la même occasion, Jean-Louis Kayembe a rassuré que le taux d’échange va se stabiliser.

Alors qu’il y a quelques jours 1$ équivalait à 2300 FC, aujourd’hui 1$ s’échange entre 1500 et 1800 FC. Par ailleurs, lors du 41e Conseil des ministres le vendredi 24 juillet dernier, le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi avait instruit le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba de veiller à ce que le ministre de Finances et le gouverneur de la BCC prennent des mesures appropriées pour arrêter la dépréciation du Franc congolais. Cette dernière constituait un casse-tête pour les couches sociales les plus vulnérables et les masses populaires laborieuses subissaient de plein fouet cette dépréciation monétaire.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *