Bilan de l’état de siège à l’Est : le député national Jean-Baptiste Kasekwa contredit Félix Tshisekedi

Bilan de l’état de siège à l’Est : le député national Jean-Baptiste Kasekwa contredit Félix Tshisekedi

Le député national Jean-Baptiste Kasekwa, a présenté le samedi 09 octobre 2021, lors du meeting populaire de la coalition Lamuka sur la place sainte Thérèse dans la commune de N’djili, un bilan mitigé de l’état de siège instauré depuis le mois de mai dernier dans la partie Est du pays.

Si de son côté le président de la République a noté un impact positif depuis l’instauration de l’état de siège lors de son passage à la 76e session de Nations-Unies, pour le député e Kasekwa de Lamuka c’est du mensonge et la distraction.

D’après ce cadre de la coalition Lamuka, l’état de siège décrété par le président de la République au début de mois de mai de l’année en cours totalise 156 jours c’est samedi 09 octobre, cette période est caractérisée par un tableau sombre. On note selon lui, les tueries des 917 Civiles, soit 210 tués au mois de mai, 463 personnes portées disparues, 142 villages abandonnés. Ce tableau présente une moyenne de 7 personnes tuées par jours.

Il précise qu’avant l’état de siège, les rebelles étaient campés dans la frontière de l’Ouganda à Kayinda actuellement, ils ont progressé jusqu’à la rivière ituri, soit un progrès de 75 km.

Par la même occasion, cet élu du peuple informe que les congolais qu’au cours de ce 3 années de reine de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, 3929 civiles ont trouvé la mort à la partie est de la République suite à l’insécurité.

« L’état de siège en 2021, du 01 janvier au 30 avril de cette année, 373 civiles ont été tués, 1562 autres ont péri en 2020 et 1070 civiles tués en 2019 », signale le député Kasekwa.

Pour l’instant, l’état de siège n’est qu’un présage de la balkanisation de la République démocratique du Congo d’après Lamuka.

Ariel Katenda

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 51 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *