2 127 civils ont été tués, 1 450 enlevés et 938 kidnappés, a révélé le baromètre sécuritaire du Kivu (KST) dans son rapport du bilan humain de 20 premiers mois du Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi publié en début de semaine.

Les tueries à l’Est de la Rd-Congo ne cessent de faire des victimes. KST a dressé un bilan avec des chiffres alarmants quant à l’insécurité qui sévit dans cette contrée de la Rd-Congo. Cela est causé par la présence de différents groupes armés dont les Forces Démocratiques Alliées (ADF).

« La situation dans l’est du Congo finalement n’a pas tellement changé depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir. Aujourd’hui, l’un des principaux obstacles à l’émergence d’une nouvelle politique pour l’est du Congo, qui soit à la fois cohérente et coordonnée, ce sont justement ces dissensions politiques qu’on observe à Kinshasa », a déclaré le coordonnateur du KST, Pierre Boisselet au micro de RFI.

Les consultations annoncées par le Chef de l’État congolais pour la création d’une union sacrée de la nation est une condition nécessaire pour résoudre la problématique de l’insécurité à l’Est de la Rd-Congo, a estimé Pierre Boisselet.

« Le président Félix Tshisekedi a annoncé qu’il allait mener des concertations en vue de créer une “union sacrée”. Il faut voir si cela va fonctionner. C’est probablement une condition nécessaire pour arriver à résoudre les problèmes de l’est du Congo, mais ce n’est probablement pas une condition suffisante. C’est une crise qui a des racines très profondes. Pour les résoudre, il va falloir une réforme très profonde elle aussi du fonctionnement de l’État congolais », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le KST est un réseau composé par une douzaine de chercheurs répartis dans le Nord-Kivu et le Sud-Kivu qui suivent et font des rapports après chaque incident dans chacune de leur zone.

Lors de sa dernière visite à l’Est, Félix Tshisekedi avait affirmé sa détermination d’éradiquer cette insécurité endémique dans la partie Est du pays de Patrice Emery Lumumba en invitant les rebelles à déposer leurs armes.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *