Clôture du mois de mars à Lomami : la ministre du genre Me Christelle Keta plaide pour la parité de la femme dans les institutions de l’État

Clôture du mois de mars à Lomami : la ministre du genre Me Christelle Keta plaide pour la parité de la femme dans les institutions de l’État

A l’occasion de la clôture du mois de mars dédié à la femme, la ministre Provinciale du Genre, famille et enfant de la province de Lomami, Maître Christelle Keta Katomb, a, dans un message radio-diffusé ce mercredi 31 mars, plaidé pour la parité de la femme dans les institutions publiques au niveau national et provincial.

“Les résultats escomptés de dernières élections présidentielles, législatives et Provinciales du 30 décembre 2018 en disent long sur la participation de notre semblable.
Pour parfaire cela, nous demandons l’effectivité de la parité dans toutes les institutions au niveau national et provincial [….] C’est dans cette logique que s’inscrit notre mot qui a pour but ultime de lutter contre l’inégalité entre l’homme et la femme dans le processus de recrutement et affectation des agents dans l’administration et institutions de l’État”, a déclaré Maître Christelle Keta Katomb.

Elle a par ailleurs, exhorté les femmes lomamiennes de respecter les mesures barrières contre la Covid-19 pour maintenir la Lomami à son statut de cas zéro.

Profitant de son mot, elle a rendu un vibrant hommage au président de la République et chef de l’État , Félix Antoine Tshisekedi pour sa lutte contre l’inégalité dans les institutions publiques et aussi au gouverneur de province de Lomami, Sylvain Lubamba Mayombo, qui a emboîté le pas du président de la République en n’oubliant pas la femme dans la nomination des membres de son gouvernement sans laquelle ce dernier selon elle, serait confondu à un collège.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 1 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *