Âme de Kinshasa
Interkinois

Communiqué de presse Le 11 septembre 2019

La visite du secrétaire Azar démontre l’engagement des E-U à aider à bâtir un Congo en meilleure santé

En avril 2019, le président Tshisekedi s’est rendu à Washington pour confirmer la relation de nos deux pays ancrée dans nos priorités communes, afin de faire progresser les droits de l’homme, promouvoir la sécurité et la stabilité, respecter l’état de droit, lutter contre la corruption et augmenter les liens commerciaux et d’investissement mutuellement bénéfiques. Nous avons lancé le Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité, un cadre de coopération représentant notre engagement commun à accélérer le développement humain et économique en RDC. L’amélioration de la santé du peuple congolais est un aspect important de notre partenariat privilégié. Par conséquent, Alex Azar, secrétaire du Département de la santé et des services humains des Etats-Unis (HHS)—l’équivalent américain du ministère de la santé—visitera la RDC pour discuter avec le président Tshisekedi et son gouvernement de l’épidémie d’Ebola actuelle et des moyens de renforcer davantage notre coopération dans le secteur de la santé.

Les Etats-Unis sont le donateur bilatéral qui fournit le plus de fonds au secteur de la santé de la RDC. Par l’entremise des agences gouvernementales américaines, notamment les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) et l’Agence américaine pour le développement international (USAID), nous avons travaillé avec la RDC pendant des décennies pour lutter contre les maladies infectieuses telles qu’Ebola, le VIH, la tuberculose, la malaria, la rougeole, la polio, le choléra, la variole simienne, la fièvre jaune et la cécité des rivières. Par le biais du PEPFAR—le Plan présidentiel des Etats-Unis d’aide d’urgence à la lutte contre le sida—108,797 personnes infectées par le VIH en RDC reçoivent un traitement antirétroviral. Le CDC collabore avec le ministère de la santé de la RDC depuis 2002 pour accroître l’accès aux traitements du VIH et de la tuberculose, promouvoir le contrôle et l’élimination des maladies et augmenter la capacité du pays à prévenir, détecter et riposter aux épidémies, y compris Ebola, sur le territoire congolais. L’USAID a récemment engagé $314 millions pour soutenir les soins de santé primaire en faveur des Congolais et a, depuis août 2018, fourni près de $158 millions pour aider à mettre un terme à l’épidémie d’Ebola dans le Nord Kivu. Chaque année, des millions de Congolais sont les témoins de l’amélioration des résultats en matière de santé et sont capables de vivre des vies saines et productives avec l’appui de l’aide du gouvernement des Etats-Unis.

La visite du secrétaire Azar, la toute première visite de ce genre effectuée par un secrétaire du Département de la santé et des services humains des Etats-Unis en RDC, démontre une fois encore l’engagement de l’administration Trump à travailler ensemble pour bâtir un Congo en meilleure santé. Outre sa rencontre avec le président Tshisekedi, le secrétaire Azar apprendra des experts congolais, dont le nouveau ministre de la santé Eteni Longondo et le Dr. Jean-Jacques Muyembe, comment les Etats-Unis peuvent appuyer les efforts locaux et internationaux visant à arrêter l’épidémie du virus Ebola. Les Etats-Unis se tiennent aux côtés du peuple congolais et continueront de soutenir les efforts du gouvernement de la RDC visant à améliorer leurs conditions de vie.

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *