Alors qu’un groupe de gens se faisant passer pour représentants du regroupement politique AAB, membre du FCC, a été reçu par le Président de la République dans le cadre des consultations qu’il a initiées, le regroupement concerné a nié formellement sa participation à ces assises, criant à la triche.

Boniface BALAMAGE NKOLO, 2è Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Président du parti politique “Eveil de la Conscience pour le Travail et le Développement « ECT » (1ère force politique de AAB) a indiqué à la presse ce qui suit :

  1. Mr Bienvenue AKILIMALI a été exclu du Regroupement AAB depuis le 12 novembre 2020 pour tentative de corruption et de débauchage des Honorables Députés Nationaux et certains Membres du Collège des Presients AAB(l’audio qui a circulé sur la toile faisant foi).
  2. De sa propre initiative, Mr Aimé MONGO avait démissionné du Regroupement AAB depuis le 9 novembre 2020 ;
  3. Ces deux personnalités, dont l’opportunisme politique n’est plus à démontrer et qui du reste n’ont ni Député ni Sénateur, ne peuvent aucunement engager le Regroupent Politique AAB.
  4. Leur participation à une quelconque manifestation ou activité politique en l’occurrence les consultations politiques en cours n’engage que leurs propres personnalités et ce, in tutie personae ;

AAB, deuxième force politique du Front Commun pour le Congo réaffirme son indéfectible loyauté et son soutien inconditionnel et sans réserve à Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Autorité morale du FCC, Sénateur à Vie et Président honoraire de la République Démocratique du Congo.

Clerck Mendel

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *