Les Secrétaires Généraux nommés de l’administration publique, regroupés au sein de l’Association “ASGAP” qui défend les intérêts de cette corporation, peinent depuis vendredi dernier à rencontrer le Premier Agent Public de l’État. Si toutes les couches sociopolitiques ont défilé au palais de la Nation, y compris les enfants de la rue, pourquoi exclure les Hauts fonctionnaires de l’État?

Quel signal donner à ces rendez-vous manqués alors que l’administration publique devrait garantir la continuité des services publics malgré la crise qui couve au sein de l’exécutif national?

Des sources mieux informées évoqueraient des manœuvres et pesanteurs sur le protocole d’État pour empêcher cette rencontre qui permettrait au chef de l’État d’accélérer le traitement définitif de ce dossier par l’affectation des Secrétaires Généraux nommés.

Afin de lever le malaise qui règne depuis un moment au sein de l’administration publique, pourquoi le président de République ne consulterai pas les secrétaires généraux ? Affaire à suivre de près !

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *