La convocation du congrès ne cesse de susciter des réactions dans le milieu politique. Dans une communication faite ce lundi 13 avril, le Haut Représentant du Chef de l’État, Kitenge Yesu, a laissé entendre que le congrès projeté aura néanmoins son sens pour la prorogation ou pas de l’état d’urgence dès le 24 avril courant.

« Le congrès projeté aura néanmoins son sens pour la prorogation ou pas de l’état d’urgence dès le 24 avril courant », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Kitenge Yesu s’est opposé à la démarche de deux chambres de voter la loi de mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi. Il a insisté qu’une telle loi ne doit pas être votée dans la précipitation.

« La loi portant les modalités d’application de l’état d’urgence ou de siège n’est pas à être votée dans la précipitation, dans le cadre d’un seul état d’urgence décrété ; c’est une loi générale et permanente qui doit être adoptée selon la procédure législative normale ; en outre, il n’appartient pas au congrès de voter des lois en lieu et place de chaque chambre séparée du Parlement ; ce n’est pas sa mission », a-t-il expliqué.

Pour rappel, les présidents de deux chambres ont annoncé la tenue du congrès après avoir eu un échange avec le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *