Convocation du congrès : pour Kitenge Yesu, “le congrès aura son sens pour la prorogation ou pas de l’état d’urgence dès le 24 avril”

Convocation du congrès : pour Kitenge Yesu, “le congrès aura son sens pour la prorogation ou pas de l’état d’urgence dès le 24 avril”

La convocation du congrès ne cesse de susciter des réactions dans le milieu politique. Dans une communication faite ce lundi 13 avril, le Haut Représentant du Chef de l’État, Kitenge Yesu, a laissé entendre que le congrès projeté aura néanmoins son sens pour la prorogation ou pas de l’état d’urgence dès le 24 avril courant.

« Le congrès projeté aura néanmoins son sens pour la prorogation ou pas de l’état d’urgence dès le 24 avril courant », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Kitenge Yesu s’est opposé à la démarche de deux chambres de voter la loi de mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi. Il a insisté qu’une telle loi ne doit pas être votée dans la précipitation.

« La loi portant les modalités d’application de l’état d’urgence ou de siège n’est pas à être votée dans la précipitation, dans le cadre d’un seul état d’urgence décrété ; c’est une loi générale et permanente qui doit être adoptée selon la procédure législative normale ; en outre, il n’appartient pas au congrès de voter des lois en lieu et place de chaque chambre séparée du Parlement ; ce n’est pas sa mission », a-t-il expliqué.

Pour rappel, les présidents de deux chambres ont annoncé la tenue du congrès après avoir eu un échange avec le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.