Interné à l’Hôpital Américain de Paris depuis le début du mois de mars de l’année en cours, le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, a rendu l’âme ce mercredi 10 mars après qu’il a été transféré en urgence dans un hôpital en Allemagne.

D’après Jeune Afrique qui a annoncé cette nouvelle, Hamed Bakayoko souffrait d’un cancer qui se trouvait dans une phase terminale. Mais en dehors de cela, le chef du gouvernement ivoirien avait durant son hospitalisation attrapé aussi la Covid 19 et souffrait également d’une grosse crise de paludisme.

Voyant son état de santé se dégrader du jour au lendemain en France, les médecins qui s’occupaient de lui avaient décidé de le transférer dans un autre centre à Fribourg (Allemagne) enfin de lui permettre de poursuivre un traitement expérimental.

Hamed Bakayoko (56 ans) était l’un des membres influents dans l’entourage du président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara. Alors qu’il occupait son poste de ministre de la défense, Hamed Bakayoko avait été choisi pour prendre la suite d’Amadou Gon Coulibaly ancien premier ministre ivoirien décédé d’une crise cardiaque.

Suite à son incapacité à diriger durant sa période de maladie, le Chef de l’État inviorien Alassane Ouattara venait de signer il ya quelques jours, un décret nommant Patrick Achi, Premier ministre par Intérim.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *