Depuis l’annonce du ministère de la santé publique sur des différentes mesures d’hygiènes que la population doit observer pendant cette période où la pandémie du Coronavirus sevit à Kinshasa, l’on observe dans différents marchés de la capitale congolaise une hausse vertigineuse de prix des solutions hydroalcooliques, des savons liquides et des désinfectants mais aussi d’autres produits notamment, des gants, des cache-nez et des kits complets des lave-mains. Malgré la flambée des prix, ces produits s’écoulent comme des petits pains.

Selon des explications fournies par les fabricants, un kit complet de lave mains qui se vendait jadis, à 10 $ et se négocie actuellement à 20 $. 1200 francs congolais de son prix unitaire avant l’arrivée du Covid-19, un savon liquide s’achète en cette période à 2000 ou 2500 francs congolais et les désinfectants “22” est passé de 1000fc à 2500 voire 3000fc chez certains commerçants. Un cache-nez qui s’achetait à seulement 200fc se vend désormais à 1000fc.

D’après les explications d’un pharmacien, une telle hausse de prix en ce moment où la population à plus besoin d’utiliser tous ces produits se justifie par le fait que les stocks de leurs grossistes sont en rupture et la demande de la population est tellement forte, ces produits commence petit à petit à se faire rare.

Se laver fréquemment les mains avant et après chaque activité, se couvrir la bouche lors que vous toussez ou éternuez, et utiliser un masque médical lors que vous présenterez des signes de maladie ou lorsque vous prenez en charge une personne malade sont notamment les consignes fournies par l’OMS et le ministre congolais de la santé pour se protéger du Covid-19 qui fait plus de 5000 morts dans le monde.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *