Malgré la levée de l’État d’urgence sanitaire, les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) seront déployés ce mardi 28 juillet, pour un contrôle strict des mesures barrières contre la propagation du nouveau Coronavirus (COVID-19) dont le port obligatoire du masque ou cache-nez. C’est ce qu’a annoncé ce lundi 27 juillet, le commissaire provincial de la PNC, Sylvano Kasongo .

« Tout le monde a suivi le message du commandant suprême et il a insisté sur le port correct et obligatoire des masques ainsi que le dispositif des lavages des mains, le prélèvement de la température à l’entrée de chaque établissement privé ou officiel. La police va être à pied d’œuvre à partir de demain mardi 28 juillet pour le contrôle strict », a-t-il annoncé. Et d’ajouter : «Si nous trouvons dans un endroit où il n’y a pas les dispositifs des lavages des mains et le thermoflash pour le prélèvement de la température nous allons fermer ces établissements à partir de demain. Ce n’est pas de la tracasserie mais plutôt nous voulons faire respecter les mesures barrières édictées par les autorités ».

Depuis la levée de l’État d’urgence sanitaire par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi mardi 21 juillet dernier, un relâchement de mesures barrières contre la COVID-19 s’observe dans la capitale congolaise, Kinshasa.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *