Accusant 5 mois d’arriérés de salaire, les prestataires de la riposte contre le Coronavirus (COVID-19) annoncent un sit-in, ce jeudi 24 septembre, devant l’Institut National de Recherches Bio-médical (INRB) pour exiger le paiement de ces arriérés par le gouvernement.

N’ayant pas trouvé gain de cause dans leur démarche, les prestataires de la COVID-19 seront dans la rue. Au cœur de leur revendication, ils exigent le paiement de leurs arriérés de salaire. D’après le représentant de ce collectif, le docteur Chris kasita, cette manifestation s’inscrit dans l’optique d’obliger le gouvernement de régulariser leur situation notamment par le paiement des 5 mois d’arriérés.

« Ça fait de cela 5 mois que nous continuons de subir l’injustice de la part de notre Gouvernement qui ne sait pas se rendre compte des difficultés que nous avons courues et continuons de courir pour sauver des vies dans ce pays », a-t-il déclaré au micro de TopCongo.

Par ailleurs, Chris Kisita a laissé entendre qu’ils ont estimé de bloquer les tests de la COVID-19 pour les voyageurs en indiquant que le gouvernement en portera la responsabilité, car ils attestent que le pouvoir exécutif ne sait pas respecter ses engagements auprès de ses agents.

Lors de sa dernière sortie médiatique quant à cette situation, le ministre de la Santé, Dr. Eteni Longondo avait affirmé avoir demandé les listes des agents au secrétariat technique de l’équipe de riposte pour le paiement. Manifestement, cette situation de non paiement persiste dans le désarroi de prestataires de la riposte.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *