L’humanité toute entière fait face à une guerre sanitaire suite à l’expansion de la maladie à Coronavirus (COVID-19). Dans l’optique de pallier cette crise sanitaire, le coordonnateur technique de l’équipe de riposte contre le COVID-19 en Rd-Congo, le docteur Jean-Jacques Muyembe, a révélé, mardi 24 mars, au cours d’une conférence que la “Chloroquine sera utilisée pour le traitement de cette pandémie”.

Interdite, jadis, la Chloroquine se présente aujourd’hui comme un antidote face à une pandémie qui n’a jusque-là pas de traitement. Dans son adresse à la nation, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, a insisté sur l’urgence de produire une quantité industrielle de la Chloroquine.

« Le Covid-19 n’a pas de traitement. Partout, au monde, les chercheurs ne font qu’essayer différents médicaments. Il n’y a pas un traitement spécifique jusque-là. La Chloroquine fait partie du schéma que nous utilisons comme beaucoup de chercheurs. C’est un médicament qui lutte contre le paludisme. Mais l’OMS l’avait déclassée depuis plus de 30 ans pour son inefficacité contre le paludisme. Le constat, selon certains laboratoires est que la Chloroquine a des effets sur le Coronavirus. Mais jusque-là, aucune étude ne l’a encore confirmé. Mais nous l’avons inscrit dans notre schéma spécifique. Nous l’avons commandé et nous attendons l’arrivée des stocks dans 3 ou 4 jours. Ça sera utilisé dans notre plan », a laissé entendre le Dr Muyembe.

Depuis l’apparition du COVID-19 en décembre dernier en Chine précisément à Wuhan, plus de 400.000 personnes sont atteintes par ce virus dans le monde causant plus de 18 000 décès. N’étant pas épargnée par ce fléau mortel, la Rd-Congo compte à ce jour 48 cas confirmés dont quatre décès et deux guérisons.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *