Docteur Chris Kacita, un des médecins représentant les agents de l’équipe de riposte impayés est détenu depuis le 12 décembre dernier à la prison centrale de Makala après avoir passé plusieurs jours dans un cachot souterrain où il avait subi un traitement inhumain depuis le 4 décembre dernier.

Selon ses proches qui ont livré toutes ces informations, le secrétariat technique de la riposte contre la pandémie à coronavirus en RDC serait à la base de la plainte qui a conduit ce médecin à Makala. Cette structure reproche à ce médecin représentant des agents de l’équipe de riposte le faux en écriture.

En effet, le docteur Chris Kacita a été arrêté après qu’il a été présenté comme un fabricant de faux résultats de test de la COVID-19 à INRB.

À en croire ce proche qui s’est confié chez nos confrères d’Actualité.cd, tout est parti lorsque Monsieur Chris Kacita s’est rendu à l’INRB pour faire l’enregistrement d’un monsieur X pour son test de voyage comme le protocole l’exige. Au sortir de là est né une altercation avec un infirmier. Ce dernier lui a fait savoir que ses dernières déclarations n’avaient pas plus au secrétaire technique de riposte.

“Il a saisi tout le monde sur place en criant qu’il s’est fait prélever, alors que c’est une autre personne qui est enregistrée. Finalement, on a appelé le professeur Muyembe et on l’a fait passer pour la personne qui fabrique de faux résultats des tests. Il a donc été arrêté sur place et amené dans une cave de la police judiciaire où il a subi torture, intimidation et extorsion pendant 5 jours avant d’être transféré à la prison centrale de Makala”, a-t-il laissé entendre.

Jusqu’à l’heure actuelle, Chris Kacita est toujours en attente de son jugement puisque d’après la même source, aucun document en charge a été brandi contre lui.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *