Le ministère de l’intérieur et sécurité en République démocratique du Congo a officialisé madi 10 novembre l’approbation du parti politique cher à Moïse Katumbi , Ensemble pour la République .

L’arrêté portant reconnaissance de Ensemble pour la République comme parti politique pouvant œuvrer sur toute l’étendue du territoire national est intervenu quelques jours après la rencontre entre le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi, autorité morale du parti précité dans le cadre des consultations politiques en vue d’une union sacrée du pays.

Si certains pensent que l’opportunité de cette approbation est consécutive à une probable alliance entre le camp Katumbi avec la famille politique du président de la république Félix Tshisekedi , Patrick Mundeke, conseillé de Moïse Katumbi, rassure que Ensemble pour la République reste un parti de la coalition Lumuka.

« Nous savons tous que le mariage FCC-CACH est entrain de bloquer la république . Nous nous rendons aux côtés des volontés qui veulent libérer notre pays. Nous sommes entrain de prendre des dispositions pour que nous puissions avoir la possibilité d’écarter le FCC qui est en réalité un bloquage dans la marche du pays », a-t-il dit à Interkinois.net.

Notons que les membres fondateurs du parti Ensemble avait introduit la demande de création du parti au ministère de l’intérieur depuis le 16 octobre dernier . Selon Patrick Mundeke, conformément à la loi congolaise, le ministre de l’intérieur devrait répondre à cette requête dans un délai de 30 jours.

« Si vous lisez la loi , elle est claire. On attend jusqu’à trente jours pour attendre la décision du ministre . Il a été contraint par la loi de nous signer l’arrêté . Ça n’a rien à voir avec la rencontre entre Moise katumi et le chef de l’Etat » a-t-il conclu.

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *