Dans une déclaration faite ce jeudi 22 octobre, l’Alliance de Bâtisseurs Kongo (ABAKO) a appelé le Chef de l’État, Félix Tshisekedi à s’impliquer personnellement dans l’application de l’arrêt rendu par la Cour Constitutionnelle validant la destitution du gouverneur de la province du Kongo Central, Atou Matubuana.

Une guerre institutionnelle persistante s’observe dans la province du Kongo Central. Dans cette optique, l’ABAKO se range derrière les manifestants. Ce parti politique a également sollicité l’implication du Premier Ministre, pour instruire le vice-premier ministre de l’Intérieur à remplacer le gouverneur déchu par un intérimaire.

Pendant ce temps, les tensions sont vives dans cette province notamment avec la destitution du président de l’Assemblée Provinciale du Kongo Central, Anatole Matusila. Démarche qualifiée de putsh par l’ABAKO, qui appelle le Procureur général près la Cour d’appel de Matadi à mettre fin à “ces actes illégaux”. L’ABAKO a rappelé que la plénière ayant tenté de déchoir le président de l’Assemblée provinciale du Kongo central a été irrégulièrement convoquée par des personnes non habilitées et a vu siéger des personnes sans qualité pour ce vote.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *