Le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP), Franck Diongo, a laissé entendre que la nomination d’un informateur ne nécessite pas la démission du Premier Ministre, Sylvestre Ilunga. C’était au cours d’une sortie médiatique effectuée ce jeudi 29 octobre.

« On n’a pas besoin de la démission du Premier ministre (Ilunga Ilunkamba) pour nommer un informateur dès lors que la Coalition tombe », a déclaré Franck Diongo sur les ondes de TopCongo.

Pour Franck Diongo, les consultations annoncées par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi doivent aboutir à un changement de majorité à l’Assemblée nationale. Il a également fait remarquer que Félix Tshisekedi a, dans son dernier discours rompu toutes les alliances.

« C’est ce que j’ai compris, le message est celui-là. C’est ça la lecture attentive et approfondie du message du président de la République (prononcé le 23 octobre). Il a rompu toutes les alliances parce qu’il a dit qu’aucun engagement politique ne peut être au-dessus de son serment, de son pouvoir constitutionnel et de l’intérêt général du peuple congolais », a-t-il expliqué.

Notons que Félix Tshisekedi a, dans son adresse à la nation le vendredi 23 octobre dernier, annoncé la création d’une union sacrée de la nation pour refonder l’action gouvernementale dénotant pour plusieurs analystes la fin de la coalition FCC-CACH.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *