Culture : Le laboratoire Kontempo lance une série d’activités pour son édition 2021 dénommée « Kinzonzi : réinvestir les perspectives »

Culture : Le laboratoire Kontempo lance une série d’activités pour son édition 2021 dénommée « Kinzonzi : réinvestir les perspectives »

L’ouverture de la troisième édition du Laboratoire Kontempo avec comme thème « Kinzonzi », réinvestir les perspectives, a eu lieu ce jeudi 07 octobre 2021 à Kinshasa à la petite Halle de l’Institut français au cours d’une conférence de presse organisée devant quelques journalistes et autres artistes performeurs de Kinshasa et de Berlin en Allemagne.

Ce lancement de la énième édition du Laboratoire Kontempo qui est une exposition d’art contemporain marque en effet, le début des activités de la troisième édition dénommée « Kinzonzi », qui ira de ce vendredi 08 jusqu’au vendredi 15 octobre prochain jour prévu pour le vernissage de toutes les œuvres des artistes de ce laboratoire au musée national de la RDC.

Animée tout à tour par les artistes et chercheurs Prisca Tankwey, Jean Kamba, Christian Mukenge, Lydia Schellhammer, la conférence de presse de ce jeudi consisté à expliquer aux participants à cette activité la quintessence de nouvelle édition du Laboratoire Kontempo Post-covid.

Kinzonzi, qui est un mot tiré de la langue Kikongo signifiant concertation ou réunion en famille, est pris ici au sens complexe, car ce projet consistera cette année à réunir des artistes, des spécialistes, des chercheurs et des théoriciens de Kinshasa et de Berlin pour réfléchir sur plusieurs domaines notamment ceux de l’art.

« Cette thématique est beaucoup plus complexe. C’est plutôt dans une logique où nous voulons réinvestir les choses, c’est à dire, avoir des références qui nous sont propres en faite. C’est dans une logique de concertation un peu plus élargie où on a pas seulement les congolais mais on a aussi d’autres personnes, c’est une réflexion, c’est un laboratoire où il y a tout dedans », a dit Prisca Tankwey

Pour Jean Kamba, la différence avec le projet de cette année est qu’il y a symbiose entre les artistes de Kinshasa et de Berlin, ils vont également utilisé des endroits non exploités du musée national.

Les artistes du Laboratoire Kontempo prévoient également rendre au hommage le 15 octobre prochain lors du vernissage de leurs œuvres au musée national à l’artiste Dorine Mokha (décédée) en projetant une vidéo qui parle de son œuvre.

Le programme des activités de Kinzonzi

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 30 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *