Après son expulsion de sa résidence située dans la commune de la Gombe, ce lundi 17 août dans la matinée, au profit de Gabriel Mokia, l’ancien gouverneur du grand Kasaï, Alphonse Ngoyi Kasanji dit être victime d’un acte d’escroquerie et d’acharnement contre sa personne.

« C’est un acharnement sur la personne de Ngoyi Kasanji Alphonse, un règlement des comptes politiques s’effectue en toute aisance dans un État de gangstérisme directionnel, j’ai compris », a t-il déclaré sur son compte Twitter.

Par la même occasion, Ngoyi Kasanji a dénoncé « une main noire de Félix Tshisekedi » qui aurait intervenu, selon lui, « dans la décision du ministre des Affaires foncières dans le conflit qui l’oppose à Gabriel Mokia ».

Il dit également avoir été surpris de voir ce lundi matin une notification du Tribunal de grande instance le demandant de quitter cette parcelle située au bord du Fleuve Congo. A l’en croire, il occupe cette concession depuis 2013 avec le gouverneur de la Banque central du Congo.

Notez que, d’après plusieurs sources, ce membre du Front Commun pour le Congo s’est disputé cette concession depuis un bon bout de temps avec Gabriel Mokia.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *