La population de la partie nord de la province du Nord-Kivu a , par l’entremise du député Promesse Matofali , accordé un moratoire d’un mois pour finir avec l’insécurité . En cas d’un dépassement de ce délai la population promet procéder à la désobéissance fiscale.

Au cours d’un entretien avec Interkinois.net , le ministre provincial des finances a répondu au député Promesse Matofali . Pour David Kamuha , la désobéissance fiscale n’a jamais été une solution dans d’autres régions qui étaient jadis menacées par l’activisme des groupes armés.

” À Goma , nous avons aussi traversé le RCD , le CNDP et le M23 , mais cela n’a jamais amené la population à faire la désobéissance civile. Nous demandons à la population du grand nord à ne pas écouter ces genres de langages qui visent à nous affaiblir et à nous ramener vers le bas ” a-t-il expliqué

Si le député Promesse Matofali s’est dit envoyé par la population de la ville de Butembo et de la région de Beni en proie aux tueries des rebelles ougandais de l’ADF , David Kamuha Musubao appelle la population du grand Nord à se méfier des discours populistes et pouvoir contribuer dans la chose publique à fin de doter des moyens nécessaires aux forces armées de la République Démocratique du Congo.

” Nous devons élever le débat, ce n’est pas le fait de désobéir qu’on va régler la situation de la république, c’est bien le contraire. Nous devons plutôt mobiliser les moyens pour permettre aux forces de la police et de l’armée d’avoir les moyens de combattre l’ennemi ” a-t-il renchéri.

Notons que dans une déclaration publiée ce samedi 27 mars , la société civile forces vives du Nord-Kivu a qualifié pour sa part le message prôné par le député Promesse Matofali de ” dangereux “. Cette structure citoyenne invite d’autres élus de la province à s’abstenir des campagnes qui appellent à l’incivisme fiscal.

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *