La jeunesse du regroupement politique Action Alternative pour le Bien-être et le Changement (AAB) se dit indignée par les actes perpétrés par les militants de l’UDPS au palais du peuple et dans les résidences de quelques cadres du Front Commun pour le Congo dont elle est membre.

Ces jeunes disent condamner avec fermeté ces événements qu’ils qualifient d’odieux et de malheureux pour notre pays. Ils fustigent par ailleurs le silence des Organisations non gouvernementales des droits de l’homme et condamnent la complicité de la police nationale, les forces de sécurité et les autorités publiques.

Tout en réaffirmant leur engagement à la promotion des valeurs démocratiques et leur loyauté aux autorités du FCC et surtout à Joseph Kabila, leur autorité morale, ces jeunes se disent prêts à se déployer au palais du peuple pour sécuriser les parlementaires en vue de les voir finir leurs travaux en toute quiétude.

Notons que ce regroupement politique, membre du Front Commun pour le Congo, est composé de 11 partis politiques dont l’ECT, parti cher au 2ème vice-président de l’Assemblée nationale Boniface Balamage, en est le parti phare.

Saint Yannick

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *