Détention illicite du Directeur Général d’Africell RDC au parquet de la Gombe

Détention illicite du Directeur Général d’Africell RDC au parquet de la Gombe

En violation de la procédure, le procureur général près du parquet de grande instance de Kinshasa/Gombe a mis aux arrêts le Directeur Général d’Africell RDC le vendredi 02 avril dernier, suite à une plainte contre la société Africell pour avoir exploité pendant 5 ans un slogan qui appartiendrait à un artiste congolais.

En effet, c’est l’artiste musicien, Fally Ipupa a saisi le parquet depuis 2015 pour exploitation des œuvres d’esprit et de propriété intellectuelle, contrefaçon et violation des droits d’auteur des dérivés de « Tokooos » notamment “Kitokoss” qu’Africell aurait commis.

Les avocats de Monsieur Milad Khairallah qui dénoncent une arrestation illicite, car, monsieur Milad Khairallah a été filé puis arrêté en dehors de l’entreprise alors qu’il est simple représentant d’Africell. Selon, eux, si infraction il y a, elle doit avoir été commise par une personne morale donc la société Africell et non par Mr Milad Khairallah personnellement.

D’ailleurs, plusieurs sources indiquent l’existence de preuves démontrant que pendant le lancement de Kitokos en 2015 par Africell, Monsieur Milad Khairallah n’est pas encore en RDC encore moins à la tête d’Africell.
Monsieur Milad Khairallah aurait pris ses fonctions en 2018, 3 ans après la plainte contre Africell.

Il convient de signaler que, l’affaire opposant Fally Ipupa et la société Africell sur la réclamation de droit d’auteur est d’abord une affaire civile et relève de la compétence du tribunal de commerce. D’où vient que le parquet de grande instance s’en mêle?

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 9 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *