Les propos négationnistes de l’ambassadeur rwandais sur les massacres de l’Est de la RDC conformément au rapport mapping publié sur la RDC, font couler encre et salive depuis un moment.

Réagissant à cette affaire, le ministre de la communication de la RDC, Jolino Makelele, a mentionné que cette affaire sera évoquée en bilatéral lors du mini sommet de Goma tout en évoquant l’incohérence du rapport mapping avec les propos de Karega.

Précisons qu’à la suite de l’insécurité qui sévit dans la partie Est de la Rd-congo, le Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, a annoncé la tenue d’un sommet tripartite RDC-RWANDA-OUGANDA dans les jours à venir.

En effet, lors de la commémoration du massacre de Kasika le 30 août dernier, l’ambassadeur rwandais accrédité Rd-Congo, Vincent Karega avait nié toute implication du Rwanda dans les massacres perpétrés à l’Est du pays de Patrice Emery Lumumba notamment avec la présence de troupes armés se réclamant être d’origine rwandaise.

Rappelons que les mouvements Lucha et Filimbi avaient organisé un sit-in à l’ambassade du Rwanda pour exiger l’expulsion, sans préavis, du sol congolais de l’ambassadeur. Démarche que le président rwandais Kagame a qualifiée de menace à la bonne amitié entre son pays et celui de Félix Tshisekedi.

Jacqueline Kamate

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *